Dossier : La libération des femmes
Introduction

La radicalisation politique dont témoignent le succès de l’évènement Larzac, et les énormes manifestations contre la guerre ou pour les retraites ont eu leur effet sur toute une série de luttes. Il y a un début de remobilisation des luttes contre l’oppression des femmes. L’initiative « Ni putes ni soumises » constitue la partie la plus visible de cette remobilisation, plus que nécessaire. Les lois sur la parité, sans constituer aucunement une solution pour les femmes, ont eu le mérite de soulever dans toutes les organisations de gauche la question de l’oppression des femmes. L’Assemblée européenne pour les droits des femmes, en novembre prochain, pourrait constituer une nouvelle étape de la remobilisation.

Mais s’il y a un potentiel réel, les idées de ce début de mouvement sont marquées par une véritable confusion. Entre « Ni putes ni soumises », les « Chiennes de garde », le CADAC  et les autres campagnes, il n’y a pas accord sur la nature de l’oppression et comment la combattre.

Notre dossier sur la libération des femmes a comme but de contribuer aux débats nécessaires sur ce sujet. Il a évidemment ni la prétention  d’être exhaustif ni  celle de constituer la réponse définitive. Nous espérons dans des numéros futurs continuer le débat, et aussi publier des articles sur les nombreux aspects de l’oppression que nous n’avons pas traités ici.

La première partie est consacrée à la description de certains aspects de l’oppression en s’appuyant sur la présentation critique de livres récents. Par  la suite nous présentons une traduction d’un article de l’International Socialist Organization (des USA) qui défend l’analyse de Marx et Engels sur les origines de l’oppression des femmes, analyse fortement contestée en France y compris au sein de l’extrême gauche.
 Nous poursuivons avec une section consacrée à la compréhension de la dynamique de l’oppression des femmes dans la société capitaliste. Différents points de vue sont exposés pour, nous espérons, démarrer un débat qui doit continuer.

 Retour sur l’histoire pour exposer les contributions de femmes révolutionnaires telles que Rosa Luxemburg et Flora Tristan à la tradition anticapitaliste révolutionnaire. Nous examinons aussi en détail la révolution russe - ce qu’elle a apportée à la libération des femmes, et l’étendue de la contre-révolution stalinienne dans l’abandon de la dynamique libératrice. Nous considérons que c’est une question clé dans la mesure qu’on voit difficilement pourquoi on lutterait pour mettre en place une société socialiste, si une telle société n’allait pas détruire les bases de l’oppression des femmes. Des extraits de l’œuvre de Trotsky accompagnent cette analyse.

 Par la suite plusieurs présentations de livres se penchent sur les mouvements des luttes de femmes, en France et ailleurs, et nous présentons un portrait du cinéma des femmes et sa contribution aux luttes contre l’oppression.

 L’appartenance organisationnelle des auteurs est signalée en fin d’article, mais, évidemment, le contenu de chaque article n’engage que son auteur.

 Si notre dossier pouvait participer à la formation de jeunes anticapitalistes sur cette question, et contribuer au débat nécessaire sur la théorie et la stratégie de la lutte, nous considérerons que notre pari était réussi.
John Mullen
 

 

poing rougeSocialisme International   anticapitalisme&révolution

Revue trimestrielle publiée par des militant(e)s
de la Ligue Communiste Révolutionnaire
N° 1  novembre 2001  N°  2 février 2002
Dossier : Palestine
Supplément "Comment battre Le Pen"
N° 3 mai 2002
N° 4  juillet 2002 N° 5 octobre 2002
Dossier : Quel parti nous faut-il ?
N° 6 février 2003
Dossier : Economie
 N° 7 juin  2003
Dossier : la Socialdémocratie
N° 8 septembre 2003
Dossier : la Libération des femmes
 N° 9 janvier 2004 
Dossier Islam et politique
N° 10 juin 2004
Dossier : En défense de Lénine
N° 11 novembre 2004
Dossier : Combattre l'impérialisme
N° 12 mars 2005
Dossier : Ecole et capitalisme
N° 13 août 2005
Dossier : Altermondialisme et anticapitalisme
Site web de la LCR       Liens     Bibliothèque anticapitaliste Abonnez-vous à la revue ou au bulletin électronique